Road Trip en Californie à bord d’un MotorHome

Cela faisait 2 ans que je préparais ce voyage, un vrai rêve de gosse que j’ai eu la chance de réaliser l’été dernier en compagnie de ma femme.

Traverser la Californie à bord d’un MotorHome ou d’un RV pour les américains, ou d’un camping-car pour un bon frenchy comme moi.

Il faut savoir qu’aux États-Unis, les camping-cars sont très courants et les infrastructures pour accueillir ce type d’engin sont très nombreuses. Ce qui nous a permis de trouver très facilement, et dans toutes les villes où nous nous sommes arrêtées, des RV parcs pour garer notre véhicule et y passer la nuit. Et oui, il faut savoir qu’en Californie le camping sauvage est strictement interdit !

Road-trip en motorhome

Afin d’optimiser au mieux notre voyage, nous avons décidé d’arriver à l’aéroport de San Francisco et de repartir depuis Los Angeles. Ce fut un choix judicieux car cela nous a permis de visiter de nombreuses villes.

San Francisco, le début de l’aventure

San Francisco est une ville à taille humaine, c’est pourquoi, nous n’avons loué ni camping-car ni voiture. De bonnes chaussures, quelques transports en communs (dont le Cable Car) et de longues marches suffiront pour profiter pleinement de cette incroyable ville.

3 jours d’arrêt à S.F, au programme : tour de ville avec le réceptif Cali’fun qui nous a fait découvrir tous les recoins de la ville à bord de leur Van. Des anecdotes très sympas nous ont été racontées !

Le deuxième jour, nous avons opté pour une croisière dans la baie de San Francisco qui nous a amené sous le Golden Gate Brigde, un moment très sympa. Au retour, nous sommes allés boire un coup au « Hard Rock café » situé sur le Pier 39. Grand fan de rock et de guitares, j’ai pu voir quelques spécimens plutôt sympas !

Dernier jour, shopping pour madame et « profitage » en bord de mer pour moi !

La nature revient au galop

Le lendemain, départ aux aurores pour aller chercher notre magnifique engin motorisé J ! Petite prise en main, vive les boites de vitesse automatiques, et direction le Yosemite National Park pour 3 jours de nature. Des paysages d’une rare beauté, des chutes d’eaux à couper le souffle et des randonnées inoubliables pendant 3 jours complets.

Chutes d’eau du Yosemite

Je vous conseille, la randonnée The Mist Trail, elle est un peu dure, quoique, mais vous ne serez pas déçu par ses 2 chutes d’eaux vertigineuses.

Mais où ai-je la tête, j’ai failli oublier de vous parler de la randonnée de « Mariposa Groove ». Un endroit là encore incroyable, où vous observerez des spécimens de Séquoias Géants, pour le coup, vraiment géants ! Et toutes sortes d’animaux comme des écureuils peu sauvages et des chevreuils.

Mon coup de cœur

Après 3 jours d’air pur, direction la Vallée de la mort. Pour moi, le coup de cœur de ce voyage. Une atmosphère et des paysages lunaires incroyables, une chaleur incroyable aussi ;) ! Et un coucher de soleil à Zabriskie Point mémorable.

Zabriskie Point

Petits conseils, calculez d’entrer dans la Death Valley, aux alentours de 16h/17h pour éviter les trop grosses chaleurs (température avoisinant les 50°) et pour pouvoir regarder ce magnifique coucher de soleil (en juillet). Prévoir également des bouteilles d’eau pour vous désaltérer mais aussi au cas où votre voiture chauffe un peu.

Direction le sud de la Californie

Dans la foulée, direction Las Vegas. Je n’en ai pas un très bon souvenir tout simplement car au lieu de nous prendre une chambre pas trop chère dans l’un des nombreux palaces du Strip, nous avons dormi dans le camping car. Une horreur, la clim ne marchait pas !

Par contre pour les amateurs de jeux, vous allez vous régaler !

Départ le lendemain pour San Diego, la ville de la « cool attitude » par excellence. On a aimé l’influence mexicaine de cette ville où les habitants semblent vraiment tous relaxes ! Au programme, visite de la « Old Town », playa, surf et Burritos !

Après 3 jours à San Diego, nous avons remonté tranquillement la côte jusqu’à Los Angeles avec quelques stops dans des villes comme Huntington beach (la Mecque du surf), NewPort Beach et Long Beach.

Los Angeles

J+12, arrivée à Los Angeles. En Camping-car ce n’est pas vraiment l’idéal. Mais bon, il existe pas mal de parkings extérieurs pas trop chers.

Nous avons commencé par nous balader sur les digues qui lorgnent Santa Monica jusqu’à Venice Beach. Je n’avais pas mon Skateboard, dommage car sur la digue les « Riders » s’en donnent à cœur joie !

Le marché de Venice Beach est vraiment super et il y règne une ambiance toute particulière !

Ensuite direction Hollywood Boulevard, on est des touristes où on ne l’est pas. ;) Nous avons encore fait appel à Cali’fun, pour un tour de ville un peu particulier, le tour paparazzi à Los Angeles « Ride With The Paps », je vous passe les détails. Mais ce tour absolument génial et trépident nous a permis de voir la belle Jessica Alba !

Bilan de ce voyage, des moments inoubliables, un vrai Road Trip comme j’en rêvais. Même s’il n’est pas facile de se garer dans les grandes villes, le Motohome offre une sensation de liberté incomparable. Et puis la Californie est un endroit extraordinaire avec des paysages vraiment différents les uns des autres et une population super sympa et toujours prête à aider !

Twitter, plusser et liker

4 commentaires